10022014Manchettes:

IN et OUT en finance en 2008

Qu’est-ce qui sera IN et OUT en 2008 dans le monde financier? Les quatre ou cinq années précédentes avaient été assez époustouflantes, il faut l’avouer. Faites-moi part de vos suggestions. On ne se limite pas aux secteurs économiques et aux marchés boursiers mais à tout ce qui englobe la finance…

IN: Les conseillers prudents qui ne font pas perdre d’argent à leurs clients. Denrée rare durant le dernier trimestre de 2007, n’est-ce pas?

IN: Les portefeuilles faciles à comprendre.

IN: Les fonds qui protègent des fluctuations des monnaies.

IN: Les placements de type valeurs. Le risque augmentant en 2008, ce style de gestion protègera en partie des baisses trop brusques.

IN: Les conseillers indépendants, qui n’ont que leurs clients comme patrons.

IN: Les investissement éthiques. On peut faire des placements et gardez ses valeurs.

IN: Les bourses mondiales

OUT: Les conseillers audacieux qui veulent faire faire le maximum de rendement pour satisfaire leurs égos.

OUT: Les produits structurés. Ils sont à l’origine de la crise du crédit de 2007.

OUT: Les hedge funds qui ne déclarent pas leurs détentions. Un vrai labyrinthe conçu semer les autorités et confondre les investisseurs. Derrière de supposés stratégies complexes, des fraudeurs ou des banquiers offshore manipulent les marchés.

OUT: Les conseillers rattachés qui ont des quotas de vente de placement maison. Soit issus des IPO ou des fonds communs maison. Ils sont la peste de l’industrie car ils font passer l’intérêt de leurs firmes (et du maintien de leur job AVANT l’intérêt du client).

OUT: Les bourses canadiennes et leurs transactions d’initiés.

OUT: Les comptes bancaire “ordinaires” et les CPG. Quand on peut placer sans échéance à du 3,75% dans un compte à haut rendement, pourquoi laisser encore des liquidités dans une banque “ordinaire”?