09032014Manchettes:

Des remèdes efficaces!

Alors, le malade? Comment se passe la convalescence de votre portefeuille? Est-ce que vos médicaments font effet? Usez-vous de médecine douce, d’antibiotiques ou de puissants narcotiques?

Votre remède est-il constitué à 100% en actions, en fonds de placement, en FNB, en cash, en fonds  distincts d’assurance vie? En début d’année 2009, vous rappelez-vous de ma question à 50 000$? J’ai pris le pouls de l’industrie des fonds communs en demandant à des cadres de sociétés de fonds de placement, Où placeriez-vous 50 000$ de votre PROPRE argent dans le contexte d’incertitude des marchés financiers?

La question semblait très standard, mais j’ai bien pris soin d’expliquer que cette fois, je ne voulais pas l’avis du département de marketing des sociétés de fonds, mais le leur! Bref, ils pouvaient bien me le donner, il était question de leur propre argent après tout! Voyons voir, si on peut faire encore de l’argent avec les fonds communs.

Bon, nous voilà 6 mois plus tard. Et…. le gagnant est… Euh. Minute, je dois rappeler qu’on plaçait la somme avec un horizon de placement de 5 ans. Donc, le résultat doit quand même être qualifié de préliminaire et il serait malhonnête de lancer un seau d’eau froide à la tête de celui qui traîne en queue de peloton!

Mike Aliberti de Dynamique et Jerome Hajek de Fidelity ont devancé significativement leurs confrères au développement des affaires.

Mike a fait un gain de 12 101$ soit 24,2% NET, depuis le premier janvier en combinant le style valeur et croissance. Ses fonds Dynamique Power croissance canadienne et Valeur canadienne ont respectivement réalisé 27,8% et 20,6%.

Quant à Jerome, son portefeuille Fidelity s’est gonflé de 12 144$ soit de 24,3%. Il a misé sur les fonds canadiens Discipline Actions et Potentiel et sur le Fidelity Situations spéciales. Ce dernier a particulièrement bien fait avec 29% de croissance au cours des 6 derniers mois. Même en juin, comparativement à plusieurs, le fonds du gestionnaire Mark Schmehl a dégagé 6,4%.

Au troisième rang, Pierre Mondor de Manuvie a connu un gain de 12,6%, il a engrangé près de 6 300$. Grâce au fonds Manuvie actions canadiennes et du fonds de base canadien.

Philippe Ventura de Hartford se classe en 4e position. Il a fait 3000$ en profit. Il a été sans doute le plus audacieux en choisissant un placement qui investit à 100% hors du Canada. Avec 6% depuis le début de l’année, Bill Kanko gestionnaire du  Fonds Hartford Chefs de file mondiaux a somme toute, mieux fait que ses pairs qui administrent dans les mêmes platebandes. Parmi ses «chefs de file», on  trouve des compagnies comme OracleEbay, Intel, Zimmer, Makita, Canon, UPSAdobe et Unilever.

La combinaison Trimark et Trimark Croissance du revenu n’a pas encore su profiter des forts rebonds des marchés. Le choix de Martin Pelletier d’Invesco-Trimark, en engendrer un profit de 1 480$ soit un sursaut de 3% en 6 mois. La vedette d’autrefois, le Fonds Trimark a même reculé de 0,7%. Heureusement, le gain de 6,6% du fonds croissance du revenu était là pour compenser. On a bien hâte que l’équipe Trimark retrouve la touche qui les a caractérisée si longtemps!

Si vous avez trouvé la croissance de Jerome et Mike impressionnante, voici de quoi vous disloquer la machoire.

Voici mon top 10 des plus belles remontées en 2009. Ces fonds de type NITRO, ne conviennent pas aux coeurs sensibles. Mavrix Exploration a connu un rebond remarquable de 103,6%.  Le gestionnaire Pat MacDonald a eu la combinaison chanceuse en jumelant Teck Resources, Capstone Mining et Hudbay Mineral. Des titres qui ont grimpé de 285%, 115 et 120%. Dynamique Power stratégique s’en tire aussi très bien avec 62,2% de croissance. Dans cette liste, on retient que les ressources et les pays émergents ont servis à doper les rendements. Seul le fonds Renaissance Chine Plus affiche une performance positive sur 12 mois avec 28,2%. Ce n’est pas compliqué, TOUTES ses autres périodes (2 ans, 3 ans, 5 ans et 10  ans sont positives. Depuis sa création en février 1998 le rendement cumulatif de Chine PLUS dépasse les 500%, sa moyenne annuelle est de 14,7%. 1999 a été sa meilleure année avec 200% de gain.