10312014Manchettes:

IN et OUT en 2010

IN
-Investir dans les actions ou les fonds VALEUR. On cible les sociétés bien gérées qui respectent leurs actionnaires, leurs clients et leurs employés…;-) Ça existe!

-Privilégier les institutions financières qui n’ont pas touché au papier commercial. Elles ont une vision à long terme.

-On fait des placements qui rejoignent nos valeurs. L’énergie solaire, les fabricants qui restreignent l’emballage, les sociétés qui récupèrent ou qui s’impliquent socialement…etc.

-Se méfier des beaux parleurs et des vendeurs à pression.

-Ne pas accepter les solutions financières TOUTES faites au comptoir de la banque ou de la caisse. On veut du SUR MESURE.

-Les gestionnaires visionnaires qui ont connu une excellente année 2008 et une formidable année 2009. Ils ont su anticiper la crise et prévoir la reprise.

OUT

-Avoir un compte de banque ou une carte de crédit avec une institution dont les banquiers s’octroient des bonus démesurés

-La spéculation avec des micros sociétés coquilles qui n’ont ni actif tangible, ni produit, ni plan de match.

-Ne pas ouvrir ses relevés de compte de placements. Se fier sur la pensée magique et croire que nos affaires vont progresser sans notre implication.

-Les combos financiers sont comme les trios de McDo. Les fonds de fonds simplifient la vie des financières, mais sous-performent 9 fois sur 10. C’est du fast food financier bas de gamme, dont il faut se méfier.

-Investir dans des compagnies qui abusent des actions à votes multiples.

-Investir dans les sociétés de fonds communs qui changent d’équipes de gestion aussi souvent que Lady Gaga change de costumes. L’instabilité est la démonstration de l’improvisation dans la gestion.