07242014Manchettes:

Le fonds de la FTQ affiche un rendement de 0,1% sur 10 ans

Le fonds de la FTQ a publié la valeur de son action au 31 mai 2011. Bien qu’en deçà de la médiane des fonds équilibrés de 11,9%, le fonds affiche un respectable 8,8% de croissance au cours des 12 derniers mois. Mais malgré ses 8 milliards d’actifs, son équipe affiche toujours des réflexes et attitudes déconcertantes pour un fonds de cette taille.

1-Publication des résultats seulement 2 fois/l’an. Un non-sens. Vu la dimension et le budget, publier les résultats mensuellement serait un minimum. Non, mais nous ne sommes plus à l’ère des bouliers! Les tableaux de bord des gestionnaires d’aujourd’hui peuvent même indiquer TOUTES les données financières en direct. Le monde tourne et change vite, mais, au fonds de la FTQ, on ne communique qu’aux 6 mois!

2-On inclut toujours dans les résultats, le crédit d’impôt provincial. On a beau le répéter, c’est pas la valeur ajoutée de nos IMPOTS qu’on veut savoir, mais la valeur ajoutée des gestionnaires de la FTQ. S’ils engraissent ainsi les chiffres, c’est parce que c’est gênant! Michel Marcoux d’Avantages Services financier a mis en lumière que durant la dernière décennie le rendement RÉEL n’a été que de 0,1%… Pourtant, les communiqués indiquent 9,5%. Il y a quand même une limite au maquillage!

3-Lors des allocutions et communications, les gestionnaires se comparent toujours à l’industrie des fonds communs, mais pris en défaut dans leurs contradictions, ils répliquent que le fonds est unique et ne peut se comparer à d’autres. Faut se brancher! Vous vous comparez avec des pommes ou des oranges? En public, ils se réfèrent aux fonds équilibrés des banques, caisses et autres Fidelity. Pourtant, ces fonds n’investissent peu ou pas dans les PME! S’ils voulaient se comparer HONNÊTEMENT avec l’industrie, il faudrait bâtir un portefeuille avec la médiane des fonds de petite capitalisation ET la médiane des fonds équilibrés. Mais là, le fonds FTQ mangerait toute une taloche. L’indice des petites capitalisations canadiennes affiche une moyenne annuelle sur 10 ans de 16,2%.

Une réponse to "Le fonds de la FTQ affiche un rendement de 0,1% sur 10 ans"

  1. Bonjour mon cher Fabien

    Tout comme M. Girard, vous vous contentez de dire qu’il faudrait que les fonds FTQ présente des rendements sans l’impact fiscal. Vous avez beau parler de la différence au niveau des conseils mais je trouve cela, encore, insuffisant.

    D’une part, le calcul de leur rendement est tout simplement fautif. L’avantage fiscal n’est nullement de 9% mais uniquement de 7.6% sur 10 ans et il décroit très vite sur 15, 20 et 25 ans. Mais Encore faut-il que l’actionnaire ait investi son 5,000$ à chaque année, sur 10 ans pour arriver à ce 7.6% !

    D’autre part, la différence ne réside pas uniquement dans l’absence de conseils. Alors que nous, conseillers, sommes régis par un code de déontologie et des règles très strictes, les investisseurs peuvent obtenir des Fonds de FTQ par l’intermédiaire de gens qui ne possèdent aucune expertise, sans cette obligation de bien connaître le client et sans s’assurer que ce produit correspond, bel et bien, à leur profil d’investisseur…

    C’est ce que l’on pourrait qualifier de deux poids, deux mesures. La déontologie et les règles qui stipulent que nul représentant ne peut faire, par quelque moyen que ce soit, des déclarations ou des représentations incomplètes, fausses, trompeuses ou susceptibles d’induire en erreur semblent inexistantes pour les fonds de travailleurs !

    Il ne reste plus qu’à suggérer aux contribuables d’accroître leurs dons et leurs contributions politiques et de leur indiquer le rendement qu’ils ont ainsi obtenu !

    Jean-François Robert, M.B.A
    Chargé de cours (Finances, fiscalité et placements des particuliers)