10022014Manchettes:

Surprise, les fonds de santé ont bonne mine!

La santé, les loisirs, la techno et les services financiers sont des thèmes porteurs qui puisent leurs fondements dans le vieillissement des baby-boomers. Évidemment, l’éclatement de la bulle techno et ensuite, la crise financière ont passablement dégonflé l’attrait pour ces investissements sectoriels.

Assurément, la démographie ne ment pas. Nous aurons besoin de dépenser collectivement davantage en soins de santé, en médicaments, en recherche et en traitement.  A tort, on a cru que les rendements seraient une affaire de court terme.
Sous respirateur depuis 7 ou 8 ans, les fonds de santé sont sortis de leur convalescence et affichent ma foi, des résultats forts satisfaisants.

Dans le haut de ma liste, le TD Sciences de la Santé «C» a procuré au 15 novembre 2011 un rendement annuel de 12,8%, 9,2% sur 3 ans et 2,29 sur 5 ans. Ainsi, les pertes monstrueuses de 2001 à 2003 ont été effacées. Depuis le début 2000, le gestionnaire Kris H. Jenner est en poste. C’est tout un avantage. Ses principaux titres sont Alexion, Gilead, Valeant, Dentply et Celgene.

On trouve aussi des fonds de sciences de la santé chez CIBC Renaissance, Mackenzie, FIdelity et Placements CI.