12202014Manchettes:

Finances personnelles: un 30 décembre important

Alors que la nouvelle année approche à grands pas, BMO Groupe financier rappelle aux Canadiens que le 31 décembre représente la dernière journée pour investir dans certains régimes enregistrés et qu’il s’agit également d’une date limite importante pour ceux qui souhaitent profiter de certaines déductions fiscales.

Puisque le 31 décembre se veut un samedi, la journée d’aujourd’hui se veut particulièrement importante pour se mettre à la tâche.

Dons de bienfaisance

Le communiqué de BMO Groupe Financier souligne l’importance d’effectuer tous les dons de bienfaisance avant le 31 décembre en vue d’obtenir un reçu aux fins de l’impôt au titre de 2011. Les experts de l’institution financière y vont également d’une recommandation judicieuse concernant les dons de bienfaisance. Ainsi, et plutôt que de faire un don en argent comptant à un organisme de charité, les investisseurs peuvent envisager d’offrir des actions appréciées d’entreprises cotées en bourse. Cette stratégie peut donner droit à un crédit d’impôt qui est égal à la valeur des actions offertes, tout en éliminant potentiellement l’impôt qui serait autrement à payer sur les gains en capital réalisés sur ces actions.

Autres crédits d’impôt ou déductions fiscales

Le 31 décembre est également la date limite pour obtenir un crédit d’impôt ou une déduction fiscale au titre de l’année 2011 pour des dépenses telles que la garde d’enfants, les soins de santé ou les frais de scolarité, ou encore pour bénéficier des nouveaux crédits d’impôt pour la condition physique ou les activités artistiques des enfants.

Retrait d’un CELI

Pour ceux qui envisagent un retrait du compte d’épargne libre d’impôt (CELI), il peut s’avérer préférable de le faire au mois de décembre plutôt que d’attendre à janvier, pour ainsi profiter de droits de cotisation plus importants pour la nouvelle année, de suggérer BMO Groupe Financier.

Cotisations à un REER dans le cas des personnes qui atteignent l’âge de 71 ans

Les particuliers qui ont atteint l’âge de 71 ans en 2011 devront convertir leur REER d’ici la fin de l’année. Ces personnes voudront peut-être cotiser une dernière fois à leur REER, en admettant qu’il leur reste des droits de cotisation inutilisés.

Mon grain de sel…

Je profite de l’occasion pour vous rappeler que la date limite des cotisations au REER pour l’année d’imposition 2011 est le 29 février 2012. Pourquoi ne pas profiter de ces quelques journées de répit avant le retour au boulot pour jeter un oeil à votre budget annuel et communiquer ensuite avec votre conseiller en sécurité financière? Nul besoin d’attendre la cohue annuelle des «Campagnes REER» pour cotiser. En prime, vous pourriez bénéficier du recul des marchés boursiers pour acheter à meilleur prix!

DOMINIQUE LAMY

Suivez-moi sur Twitter: @domlamy