10242014Manchettes:

Le meilleur indicateur boursier

Depuis plus d’un siècle, on annonce des méthodes ou indicateurs « infaillibles » pour prévoir les mouvements de l’indice S&P 500. Et devinez quoi? On trouve rarement des recettes qui fonctionnent. En fait, ils peuvent fonctionner à quelques occasions, mais on n’a pas de répétitions convaincantes.

Les analystes et stratèges boursiers se servent donc, de multiples indicateurs économiques comme l’inflation, l’indice de confiance des consommateurs, le taux de productivité, le déficit ou surplus commercial, l’endettement des ménages…etc. Et, bien sûr, on s’abreuve aux discours des porte-paroles des banques centrales. Evidemment, si l’essentiel du message de Bernanke est positif, la bourse va grimper. Au contraire si on y décèle des hésitations ou des zones de pessimisme, les cours s’écroulent!

Business Insider s’intéresse depuis des années au lien entre la progression du S&P 500 (en bleu) et la courbe de l’inverse des demandes initiales de chômage (en rouge) . En gris, vous observez la récession. Pendant 5 ans, les mouvements furent synchronisés comme les planches d’un skieur. Et depuis peu, l’histoire se répète. On doit avouer, la corrélation est fascinante. Décidément les indicateurs fondamentaux sont plus fiables que les gourous des banques centrales. Qu’en pensez-vous?

 

 

Une réponse to "Le meilleur indicateur boursier"

  1. Surprenant..

    Par contre, je crois que l’on ne doit pas perdre son temps dans l’analyse de ces indicateurs.

    Avec le peu de temps libre que l’on dispose aujourd’hui, mieux vaut consacrer son à la valeur intrinsèque des entreprises.

    Prédire la bourse est à mon avis pas très performant comme technique