07292014Manchettes:

Paul Moroz joue dans la cour des grands

Paul Moroz, le jeune gestionnaire du fonds Manuvie à petites capitalisations commence sérieusement à énerver les grands joueurs de l’industrie. Après avoir doublé presque sans effort les fonds Cundill Renaissance, Templeton et CI de petites sociétés… le voilà qu’il talonne de près le célèbre fonds primé Trimark Destinée mondiale. À 92 millions sous gestion, le fonds de Moroz est pourtant 6 fois plus petit que le fonds Trimark.


On le dit souvent, la petite taille d’un fonds lui confère souvent un net avantage concurrentiel. Récessions, tensions géopolitiques, crise de la dette en Europe… toutes ses nouvelles lui coulent sur dos. 100 000 $  investis en juin 2008 (avant la crise) valent  aujourd’hui 142 070$!!! Depuis sa création, il bat à plates coutures la moyenne des fonds semblables et les doigts dans le nez l’indice Globe des petites et moyennes capitalisations.  Sur 12 mois, il apporte une valeur ajoutée de 15 points sur l’indice. 7,78% contre -8,6%, faut l’faire!

Contrairement à la majorité des portefeuilles de ce type, sa volatilité est plutôt modérée. Sa meilleure période de douze mois a rapporté 55% (mars 2009 à fév. 2010) et sa pire, n’est pas horrible; -4,6% (de août 08 à juillet 2009).

Comment expliquer une telle performance dans le contexte actuel??? Moroz choisit des petites entreprises ayant moins de 3 milliards de capitalisations. Ensuite, ses filtres principaux en viennent à éliminer les entreprises aux résultats les plus cahoteux. Recherche de sociétés de premier ordre, financièrement solides, avec des résultats stables et versant des dividendes croissants. Moroz explique qu’il recherche les caractéristiques propres aux grandes sociétés établies, mais auprès de plus petites. Les actions de Diploma PLC, Retail Food Group, Constellation Software, NCC Group, Pay point, IFG Group, AmTrust Financial et Hansard Global ont retenu récemment son attention.

 

Paul Moroz est un associé de la firme albertaine Mawer. Ce cabinet de gestion de fortune et de caisses de retraite a été retenu comme sous-conseiller pour des dizaines de mandats par Manuvie.