10022014Manchettes:

IPO de Facebook: 5 raisons d’investir et 5 raisons de s’abstenir

Tournée des investisseurs 2012

C’est finalement le 18 mai prochain que le géant Facebook va officiellement faire son entrée en bourse. Aux dernières nouvelles, le réseau social qui vaudrait 100 milliards souhaite récolter 12 milliards de dollars américains.
Sous l’acronyme FB, le titre se négociera sur la bourse électronique NASDAQ dans une fourchette de prix comprise entre 28 et 35$.

Pour vous faire une idée d’ensemble des chiffres officielles de Facebook, voyez la vidéo de la tournée de sollicitation des investisseurs. Des centaines d’investisseurs privés vont sans doute en profiter pour empocher le gros lot ou… patienter encore quelques semaines pour profiter de la frénésie caractéristique d’une offre initiale d’un titre attendu.

On a souvent critiqué et avec raison les choix discutables de Steve Ballmer à la tête de Microsoft. Cette fois, reconnaissons qu’il avait vu juste en 2006 en misant 240 millions sur LE site web le plus populaire de la planète! Dans 15 jours, Microsoft réalisera que son placement vaudra près d’un milliard $. 5 fois sa mise en 5 ans, c’est pas mal du tout!

Maintenant que le fruit est mûr, est-ce encore temps d’investir dans Facebook? Le réseau social le plus aimé et le plus détesté a-t’il encore de quoi offrir aux petits actionnaires?

Voici 5 raisons d’acheter des actions de Facebook

  1. Parce que tout le monde le fait. Plusieurs veulent aussi profiter de cette hystérie prévisible et s’enrichir.
  2. Parce que les revenus de l’entreprise sont en formidable croissance.
  3. Le titre est aussi attendu que Google l’a été en 2004.
  4. En se basant sur le comportement des investisseurs en 2011 lors de l’entrée en bourse de Linkedin, Facebook peut faire aussi bien. L’action de Linkedin a fait 171% à sa première journée! Introduit à 45$ le 18 mai 2011, le titre vaut maintenant 119$.
  5. Facebook est le premier média planétaire avec 901 millions d’abonnés. S’il était un pays, il serait au troisième rang derrière la Chine et l’Inde. La tendance est mobile (47% d’utilisation). 325 millions d’utilisateurs par mois se connectent sur un téléphone intelligent ou sur une tablette. Facebook est l’application la plus téléchargée des plateformes iOs et Android.

Voici 5 raisons de s’abstenir d’acheter des actions de Facebook

  1. Parce que tout le monde le fait. C’est connu, suivre le troupeau en bourse fini par être très décevant.
  2. Des sociétés comme Zynga (développeur des jeux les plus populaires sur Facebook (Castleville, Farmville, ZyngaPoker) montre que le modèle basé sur la gratuité n’engendre pas de valeur ajoutée réelle. Lancée à 9$ il y a quelques mois en bourse, l’action de Zynga s’est soulevée à 15$ avant de retomber à 8.50$.
  3. En général, le volume en bourse a fortement diminué. Les inquiétudes liées à la fragilité de la reprise américaine ou aux problèmes d’endettement de l’Europe, font en sorte qu’il vaut mieux cibler les titres solides ayant fait leurs preuves et offrant des dividendes.
  4. Le PDG Mark Zuckerberg est trop jeune et impulsif. L’acquisition d’Instagram pour un milliard $ est une démonstration que ce type est l’atout principal et le pire ennemi de Facebook.
  5. Les gens vont peut-être se lasser des réseaux sociaux comme ils se sont lassés des yo-yo, des Walkmans, des bigoudis, des pantalons pattes d’éléphants et du disco!


Voyez-vous d’autres arguments pour compléter le portrait?

Et vous, allez-vous prendre part à la fête du 18 mai 2012? Allez-vous acheter des actions de Facebook?

Une réponse to "IPO de Facebook: 5 raisons d’investir et 5 raisons de s’abstenir"