10022014Manchettes:

l’iPhone 5 et iOS 6 profiteront à Facebook

C’est aujourd’hui le GRAND JOUR! Apple va dévoiler la sortie de sa cinquième version de son populaire iPhone. Si on répète la stratégie du iPad, il s’appellera tout simplement le nouvel iPhone.

À 13h00 (heure de l’est) Tim Cook annoncera les principales caractéristiques de l’appareil le plus attendu depuis la création de la téléphonie. Les banquiers d’affaires et analystes boursiers reconnaissent qu’Apple a le doigté divin pour faire durer un suspense et surtout pour créer un BUZZ planétaire… sans débourser un seul dollar. Les fans, les technophiles et la machine à rumeur font le reste.

Cette fois, Apple devra épater la galerie. Elle n’a pas le choix. Les attentes sont très grandes. La popularité des appareils Galaxy de Samsung pèse de plus en plus lourd sur ses ventes. Depuis que la date du 12 septembre circule sur le NET, l’action d’Apple est passée de 575$ à 680$. Plus de 100$ l’action pour la rumeur d’un SEUL produit! Quel phénomène tout de même.

On a beau tenter d’imaginer la coque de cette cinquième génération, j’ose croire qu’on nous réserve des surprises. Si plusieurs ont le nez rivé sur les mouvements de l’action d’Apple, moi je vais plutôt surveiller à moyen terme l’action de Facebook. Mark Zuckerberg avait vraiment raison d’être optimiste hier. Le meilleur reste à venir pour son réseau social. En niant clairement son intérêt à lancer un téléphone Facebook, Zuckerberg laisse le champ libre à Apple mais surtout, il est EXTRÊMEMENT reconnaissant. Ne le sous-estimer pas, c’est aujourd’hui un grand jour pour Facebook.

Le talon d’Achille de Facebook c’est la mobilité. Quoi de mieux qu’une pleine intégration de Facebook au iOS d’APPLE pour rejoindre et faciliter la communication mobile entre des millions d’usagers du iPhone. Si vous ne le saviez pas déjà, iOS 6 permettrait dorénavant une communication directe entre les différentes apps, appareil photo, safari, cartographie, courriel, fichiers attachés…etc. et Facebook. Il ne faut pas en douter, cette harmonisation a été un formidable catalyseur pour Twitter.

Je suis prêt à gager mon vieux iPhone 2007, que Facebook pourra à court terme s’intégrer dans iTunes ou mieux remplacer ce piteux de Ping! Enfin, pour rigoler un bon coup, je vous refile ce clip tordant sur la résurrection de Steve Jobs!