07232014Manchettes:

Linkedin, pas l’idéal pour brasser des affaires!

Source: GifTRAP.com

Pourquoi Linkedin n’est pas l’idéal pour les affaires? Si Linkedin fait si mal aux Jobboom, Workopolis et autres Monster.ca, ce n’est pas pour rien. 90% des entreprises se servent des profils LinkedIn avant d’embaucher de nouveaux candidats. C’est aussi pour cette raison que je considère que ce réseau social n’est pas formidable pour votre prospection de nouveaux clients. Linkedin est vraiment extraordinaire pour afficher votre disponibilité pour un emploi, mais demeure sans doute, le réseau le moins dynamique pour les échanges d’affaires.

Récemment, une firme de courtage m’a contacté afin de les seconder dans l’élaboration de leur stratégie d’utilisation des médias sociaux. Comme c’est presque toujours le cas, la direction de la firme en question était très réticente à ce que son personnel utilise les grands médias sociaux comme outils de prospection. Le grand boss a cependant compris que Linkedin est assez inoffensif, et il souhaitait autoriser SEULEMENT ce réseau. Ce n’est pas, disons, le média social par lequel le scandale arrive. Mais à l’opposé, c’est aussi le moins efficace pour vous permettre de dénicher de nouveaux clients. je m’explique.

Comparativement à Facebook, Twitter ou un blogue, il y a très peu de conversations et d’engagement sur Linkedin. Une fois la page de base remplie, les membres ne consultent QU’À L’OCCASION leur page LinkedIn. Plusieurs avouent s’y rendre qu’une fois semaine ou une fois par mois. Voici sa plus grande faiblesse: la communauté la plus dynamique et en plus forte croissance chez les membres Linkedin est les étudiants et nouveaux diplômés du collégial. Pour Linkedin, c’est une mine d’or pour recruteurs d’employés, mais est-ce le cas pour celui qui cherche des clients?

De plus, comparativement à la population en général, les métiers et professions ne sont pas représentés proportionnellement. D’ailleurs, les deux secteurs d’activités dominants sur LinkedIn sont la haute technologie à 15,3% et la finance à 13%. Pensez-vous recruter de nombreux clients parmi vos confrères/compétiteurs et les étudiants?

LINKEDIN EN CHIFFRES

  • 150 millions d’abonnés dans plus de 200 pays
  • 5 millions de membres au Canada
  • 36e rang des sites web les plus visités
  • 2 nouveaux membres à la seconde
  • Le segment à plus forte croissance: étudiants et diplômés du collégial
  • 60% des membres ont moins de 35 ans
  • 80% des utilisateurs y vont pour rechercher des employés ou un emploi

Si je compare maintenant le réseautage virtuel à du réseautage standard, vous allez convenir que participer aux activités de la Chambre de commerce de votre localité est peut-être une bonne chose, mais il n’y a pas que ça. Pour maximiser vos chances de succès, vous pouvez également faire du bénévolat auprès des fondations des centres hospitaliers, participer à des tournois de golf, devenir entraîneur de hockey pee-wee…etc. Bref, les gens impliqués qui varient leurs types de sorties et qui «ENGAGENT LA CONVERSATION» ont plus de résultats. Sur les médias sociaux, c’est identique. Sur Linkedin, la conversation sera toujours plus «formelle» et moins amicale que sur Twitter et Facebook. Simplement parce que LinkedIn est devenu LE réseau sérieux des chasseurs de têtes!

Pour connaître de nouvelles personnes, il faut sortir de sa zone de confort. Je ne suis pas en train de vous dire de laisser tomber Linkedin. Je suis en train de vous dire de vous ouvrir AUSSI aux autres réseaux.

7 Réponses to "Linkedin, pas l’idéal pour brasser des affaires!"

  1. Michel Goulet dit :

    Linkedin permet de réaliser les tâches suivantes:
    • Se faire connaître dans la communauté des professionnels et gens d’affaires.
    • Mettre en évidence nos compétences professionnelles et expertise sur la plateforme Linkedin.
    • Développer un réseau de contacts professionnels pour partager des informations, des connaissances, et développer de nouvelles relations d’affaires.

    À quel type d’utilisateur (absent, timide, attentiste, spammeur, efficace) LinkedIn êtes-vous associé ?
    Voir cette discussion sur Linked Québec au lien suivant : http://linkd.in/T3KYCi

    Conclusion
    Bien qu’il soit important d’avoir un profil efficace, il faut aussi être proactif sur LinkedIn pour développer notre réseau de contacts utiles pour la recherche d’opportunités intéressantes pour notre carrière et / ou nos affaires.

  2. Bladier dit :

    LinkedIn, ce sont aujourd’hui 175 millions en membres dont un peu plus de 4 en France. LinkedIn réseau social le moins dynamique?
    J’y vois personnellement pas mal d’intérêts. Contrairement à d’autres réseaux professionnels, c’est totalement gratuit. Un dirigeant, consultant… peut tout à fait y être présent à titre personnel et professionnel sans payer. LinkedIn donne la possibilité, gratuitement toujours, de joindre sa plaquette ou son cv ou une présentation à son profil.
    Pour que LinkedIn (ou autre) fonctionne, il ne faut pas se contenter de créer son profil. Il faut d’une part le créer de manière à ce qu’il soit visible et d’autre part se rendre visible en intervenant dans des groupes. Près de 100 millions de cadres supérieurs et dirigeants passent plus de 2 heures par semaine sur LinkedIn (http://pinterest.com/pin/5136987045032796/), je ne pense pas qu’ils le font sans y trouver d’intérêt.

  3. Moulinneuf dit :

    Mr. Major .

    Mon intérêt n’est que purement technique , je m’intéresse au outils et
    formation disponible et aussi au méthode et spécialiste utilisé. Peut-être
    que ma formulation rapide se trouve a vous atteindre personnellement
    et je le regrette si c’est le cas. Je ne connaît pas tout et apprendre des
    autre me permet de m’améliorer.

    - Moulinneuf

  4. Très intéressant comme point de vue. Personnellement, je suis plus active sur Twitter et Facebook.

    J’ai constaté que les agences Web me recrutaient comme sous-traitant via LinkedIn, mais j’ai plus de clients qui proviennent de mon réseau Twitter.

    Si j’avais à choisir qu’un seul média, ce serait Twitter. Mais je suis consciente que ce n’est pas le premier choix de tout le monde.

    Merci Fabien, c’est toujours intéressant de te lire.

    Annie

  5. Fabien Major dit :

    Je ne suis qu’un modeste chroniqueur et blogueur qui utilise activement les médias sociaux depuis 2005. Pour ce qui est des données statistiques, elles ne sont pas de moi. Elles proviennent de Linkedin. Libre à vous si vous voulez leur faire dire un autre message. Un fait demeure, Linkedin est un bon média social spécialisé, mais n’est pas un panacée. Il a certainement sa place., en combinaison avec les autres.

  6. Moulinneuf dit :

    Mr. Major .

    En tout honneur, quelle cour d’utilisation sur linkedin avez vous suivis ?
    Quelle formation sur linkedin avez vous suivis ?
    Quelle est le nom de votre expert linkedin ou votre mentor ?
    Quelle produit avez vous acheter pour parfaire votre connaissance de linkedin ?
    Quelle sont les multiple livre de formation linkedin et de stratégie linkedin vous avez lus ?

    - Moulinneuf

  7. Idriss dit :

    Article très intéressant, merci. j’espère pouvoir en lire d’autres sur le sujet des médias sociaux!