10012014Manchettes:

Hövding, le casque de vélo invisible

Lorsqu’elles ont entendu leur professeur commenter ainsi leur thèse de maîtrise en design: «Vous devez vous asseoir les filles. Vous allez être millionnaires», elles ont compris qu’elles tenaient un bon filon.

On peut même parler de révolution. Anna Haupt et Terese Alstin ont inventé le «casque de vélo invisible». Comme bien des jeunes adultes, les deux universitaires suédoises avaient horreur de se faire décoiffer par un casque de vélo. Donnez-lui n’importe quelle forme et vous aurez toujours l’impression de vous balader avec un champignon sur la tête.

En 2005, elles ont réussi à relever un défi qui semblait impossible à résoudre pour de nombreux experts. Elles ont conçu un casque gonflable qui se camoufle dans l’encolure d’une veste ou d’un manteau. Au moindre choc important, celui-ce se déploie en un dixième de seconde et enrobe parfaitement le cou, la tête et le front. Comme une véritable boîte noire, les capteurs enregistrent les 10 secondes qui précèdent et suivent un impact.

Comparativement à de nombreuses bonnes idées, les investisseurs se sont bousculés à leur porte. 7 ans et 10 millions de dollars plus tard, le Hövding fait son apparition dans les boutiques de vélo de Suède, de Norvège et du Danemark.

Les créatrices du Hövding affirment que: «Les voitures, ça fait tellement vintage. Les vélos, c’est ça l’avenir!»